Place aux femmes

 

Le projet Place aux femmes ! est né d’un constat : Aubervilliers dispose d’un nombre important de cafés qui font partie de la tradition du monde ouvrier. Le café, c’est un lieu de rencontre, de convivialité, un lieu où l'on est ensemble avec plaisir. C’est aussi un lieu symbole d’un espace public qui appartient à tous, et donc à toutes.

Pourtant, à Aubervilliers, dans ces lieux, les femmes sont invisibles. Et cette absence déborde sur les trottoirs. Sur le carrefour des 4 Chemins, très peu de femmes dans la rue. Il faut aller vite. Maison-métro, sans arrêt. La domination masculine déborde de la sphère privée et s’étend à l’espace public.

Face à ce constat, le Collectif Place aux femmes, qui œuvre depuis des années à la mixité dans l’espace public, a souhaité s’associer à l’association Les Poussières. Les deux structures ont déjà été partenaires sur plusieurs actions (les lanternes, les fêtes de quartiers etc.). D’autre part, il était important pour l’association Les Poussières de construire et de participer à un tel projet avec le Collectif. Car c’est une problématique que les Poussières ont à cœur de défendre. Il semblait évident de réaliser un projet en commun en mettant les compétences et expériences des uns et des autres au profit du projet et du combat que représente la mixité dans l’espace public. Les membres des deux structures habitent Aubervilliers.

Le projet a vu le jour de façon collective, suite à plusieurs réunions préparatoires.

Très rapidement, il a été convenu de créer des évènements réguliers plutôt qu’une action unique, sans résonnance. Il était nécessaire de « marteler », d’insister et de crier haut et fort que les femmes ont toute leur place dans l’espace public.

Le projet est militant et dansant. Il s’agissait d’une part de prendre place sur les terrasses et dans les rues, mais également de questionner les habitants, les hommes mais aussi les femmes et les enfants : la génération à venir doit dès à présent prendre connaissance de la problématique pour, plus tard, s’approprier l’enjeu et faire en sorte que les rues soient mixtes.

Le projet s’est déroulé à travers 5 évènements festifs et conviviaux : quatre terrasses de cafés, et une grande place ont été investis par des femmes et des hommes. Cinq moments militants, symboliques et dansants. Les habitants ont dansé, chanté, crié, cuisiné.

Les commerçants et patrons de cafés ont été mobilisés et impliqués dans l’organisation des « terrasses musicales et militantes » puisqu’il était question pour eux de mettre à disposition les espaces extérieurs de leurs cafés pour les différents évènements. Des musiciens, des danseuses, des « crieurs » ont également été impliqués à la réalisation du projet. Ils sont intervenus à tour de rôle sur les « terrasses » pour créer une ambiance agréable et conviviale.

  • Objectifs

- Rendre aux femmes la place qui leur est due : initier des évènements réguliers qui permettent aux femmes de prendre possession de l’espace public et plus particulièrement des lieux encore trop souvent masculins comme le sont les cafés et les terrasses.

- Interroger les hommes, les femmes et les enfants sur la mixité. Utiliser les évènements pour encourager, promouvoir l’égalité femmes/hommes.

  • Calendrier
  • le 10 mars 2018 - au Challenger, avenue de la République – de 16h30 à 18h30

« Journée Internationale des droits des femmes »
avec la mini fanfare de Poche

- le 7 avril 2018 - sur la place du square Roser, de 13h30 à 18h30 

« Samba Soup’ » - Atelier de cuisine anti-gaspi
avec la Médiathèque Paul Eluard, les Vélos de la Brèche (atelier Smoothie), Plaine Commune, l’OMJA, la Compagnie Méliadès, la Maison pour tous Roser, Landykady et le groupe Jabuticaba

- le 5 mai 2018, au Café du Centre, Place de la Mairie, de 16h30 à 18h30

« On chante au café » avec l’Accordéon club et Auberbabel

- le 23 juin, au Roi du Café, Place des femmes, de 16h30 à 18h30

« Journée Internationale des femmes au bistro » avec les musiciens de Pili Pili

- le 7 juillet, Bar l’Expo, rue Danielle Casanova, de 16h30-18h30
« On danse au café »
avec Auber Breiz’ et la Compagnie Méliadès

Association les Poussières

6 rue des Noyers, 93300 Aubervilliers

Nous suivre


Contact

01.43.52.10.98

contact@lespoussieres.com