Cyber Rickshaws

En partenariat étroit avec l’association indienne Wind Dancers, dirigée par Sangeeta Isvaran, danseuse, chorégraphe, chercheuse et activiste culturelle, le projet The Cyber Rickshaws vise à mettre en place une coopération bilatérale et réciproque entre des jeunes de Chennai et d’Aubervilliers à travers deux véhicules (un rickshaw à Chennai et un tricycle à Aubervilliers) équipés d’outils technologiques et connectés à Internet. Ces cyber rickshaws permettront d’une manière ludique et artistique de sensibiliser les jeunes au dialogue interculturel, aux problématiques d’environnement, d’hygiène et de santé publique et leur donneront une ouverture sur le monde et sur un autre type d’environnement quotidien. Ce sera l’occasion de briser quelques préjugés sur le sous-développement et le développement. Plusieurs intervenants de nos deux structures utiliseront les véhicules comme base pour l’organisation d’ateliers participatifs.

L’axe principal de travail de l’association Frères Poussière est la transformation du regard sur le monde qui nous entoure. Les rencontres que nous avons faites en Inde (projet Ripple Effect en 2012) nous ont conduits à l’idée de mettre en correspondance des groupes de jeunes de Chennai avec des groupes de jeunes d’Aubervilliers du même âge. Nous imaginons l’apport réciproque bénéfique fort que cela pourrait apporter aux uns et aux autres, la déconstruction des préjugés (sur le sous-développement ainsi que le développement), l’ouverture au monde.

Au fil des années d’action de territoire, nous avons constaté, à Chennai comme à Aubervilliers, la nécessité d’aller au-devant des populations sur leur lieu de vie ou d’activité en complément d’une activité au sein de nos locaux. En effet, beaucoup d’habitants pourtant très réceptifs aux activités proposées ne vont pas spontanément vers les locaux des associations.

Les populations de jeunes qui sont la cible du dispositif doivent faire face à des problématiques d’isolation culturelle, de difficultés -voire de décrochage- scolaires, d’un encadrement parental parfois déficient, de violence et, plus spécifiquement dans le cas indien, d’abus sexuels et d’inégalités très fortes entre garçons et filles. Beaucoup de jeunes que nous avons rencontrés ont une image dégradée de leur cadre de vie et un profond sentiment de déconsidération.

Association les Poussières

6 rue des Noyers, 93300 Aubervilliers

Nous suivre


Contact

01.43.52.10.98

contact@lespoussieres.com